Institut de Formation en Masso-Kinesithérapie de Montpellier

Parcours de formation à l’IFMK

Organisation de la formation

L’objectif de la formation dispensée par l’IFMK de Montpellier est un accompagnement personnalisé des étudiants pour les amener à l’obtention du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. 

La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ainsi que des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles.
Dans l’exercice de sa profession, le masseur-kinésithérapeute est habilité à utiliser les savoirs disciplinaires et les savoir-faire associés d’éducation et de rééducation en masso-kinésithérapie qu’il estime les plus adaptés à la situation et à la personne, dans le respect des dispositions du code de déontologie.

Dans le cadre des pathologies héréditaires, congénitales ou acquises, stabilisées ou évolutives impliquant une altération des capacités fonctionnelles, le masseur-kinésithérapeute met en œuvre des moyens manuels, instrumentaux et éducatifs et participe à leur coordination. Il concourt par ailleurs à la formation initiale, continue et à la recherche. 

Le masseur-kinésithérapeute a plusieurs rôles :

  • Un expert en masso-kinésithérapie ; 
  • Un praticien ; 
  • Un chercheur 
  • Un formateur ; 
  • Un éducateur ; 
  • Un gestionnaire ; 
  • Un responsable au regard de la déontologie. 

Son exercice est défini par le code de la santé publique aux articles L. 4321-1 à L. 4321-22 et R. 4321-1 à R. 4321-145. Depuis 2015, le ministère de la Santé a publié 2 référentiels, l'arrêté du 02 septembre 2015

Ces 2 référentiels conditionnent non seulement la posture des masseurs-kinésithérapeutes diplômés, mais également les orientations pédagogiques de notre formation.

Enjeu majeur de l’évolution de la formation en masso-kinésithérapie,
En effet, la pédagogie doit correspondre à l’évolution du métier de masseur-kinésithérapeute. Les activités de formation ont pour objectifs : 

  • Développer les savoirs et les méthodes pour analyser, concevoir et conduire le traitement de rééducation adapté à l’état du patient ; 
  • Former les étudiants à la démarche diagnostic, aux techniques de rééducation ; 
  • Promouvoir la prévention et l’éducation thérapeutique ; 
  • Accompagner l’étudiant dans son développement personnel et professionnel ; 
  • Permettre à l’étudiant de s’adapter aux évolutions de notre profession ; 
  • Développer un esprit scientifique pour le transférer dans le raisonnement professionnel de l’étudiant. 

Ainsi formés, les étudiants (professionnels de Santé en formation) seront capables d’analyser les situations cliniques, de concevoir et de mettre en œuvre des dispositifs thérapeutiques d’accompagnement des patients et de leurs familles, dans le champ de la rééducation et de la réadaptation. 
Notre projet s’inscrit dans les orientations prescrites par l’arrêté du 02 septembre 2015 dans le cadre de l’universitarisation de nos études et son intégration dans le processus de licence, master et doctorat. L’évolution de l’ensemble des activités de formation sera centrée autour de l’acquisition des connaissances théoriques et pratiques, de l’initiation à la recherche avec la réalisation du mémoire de fin d’étude.

La pédagogie repose sur une participation active des étudiants à la formation, et sera renforcée par le partenariat avec les Centres Hospitaliers Universitaires de Montpellier, URPS-Kiné Occitanie, les centres de rééducation, les cabinets libéraux et les associations sportives. Il s’agit de préparer l’étudiant à l’acquisition et la validation de compétences leur permettant de faire face aux enjeux de l’évolution de la profession de masseur-kinésithérapeute. Les méthodes pédagogiques se sont adaptées à l’environnement et au contexte sociétal et professionnel.

La formation, dispensée au sein de l’IFMK, prépare les étudiants à leur insertion dans la vie active grâce à une alternance intégrative entre milieu libéral, centre de rééducation, milieu hospitalier et l’institut de formation. Cela permet d’acquérir des savoirs, de développer et de valider des compétences professionnelles ciblées.
 
L’institut se positionne en créant :

  • Des dispositifs pédagogiques innovants ;
  • Une unité de recherche ;
  • Un partenariat de recherche clinique en relation avec le milieu hospitalier ;
  • Une individualisation du parcours de stage.


La formation est sur quatre années de formation. Elle s’organise entre stages et séquences d’enseignement à l’IFMK. Le parcours est découpé en 32 Unités d’Enseignement (UE) permettant de valider 11 compétences, le tout réparti sur 8 semestres, de S1 à S8, organisés en deux cycles :

  • Premier cycle : Semestres 1 à 4 
  • Deuxième cycle : Semestres 5 à 8

Différents types d’enseignements sont dispensés  : 

  • Les travaux pratiques : Ils consistent à apprendre les différentes techniques d’évaluation et de prise en charge en rééducation. Ils sont obligatoires et ont lieu en présentiel. 
  • Les travaux dirigés : ils ont, eux aussi, lieu en présentiel, avec présence obligatoire, dans les salles de travaux dirigés. Ils correspondent à des séquences de formation plus théoriques, composées de travail réflexif, de travail de groupe et de co-construction. 
  • Les cours magistraux :

Deux sessions d’examens ont lieu dans l’année, à la fin de chaque semestre et une session de rattrapage en fin d’année scolaire. A ces deux sessions d’examens peuvent s’ajouter des évaluations orales de rapports d’activité, à la suite de vos stages.
Les modalités d’examen sont définies dans les Modalités de Contrôles des Connaissances. 
 
Les évaluations prennent différentes formes : 

  • Examens écrits, 
  • Examens oraux (individuels ou en groupe), 
  • Examens pratiques 
  • Validation de compétences.

En cas de besoin, les épreuves peuvent être adaptées, sous forme de tiers-temps, de temps compensatoire, ou avec l’utilisation de matériel adapté.

Récapitulatif des volumes horaires d’enseignements prévisionnels : 

Volume d’enseignements et de stages 
Catégorie Cycle 1 Cycle 2
Enseignements 1296 heures 1265 heures
Stage 630 heures 840 heures
Totaux 1926 heures 2105 heures

 

Projets pédagogiques innovants

Dans la continuité du projet de l’ancienne équipe de direction, nous reprenons différents projets pédagogiques innovants. Ils sont destinés à l’acquisition de compétences en matière d’élaboration, de réalisation et d’évaluation de projets. Nous abordons les domaines de l’information, de la prévention, et de la formation.

Simulation en kinésithérapie

Le cursus d’apprentissage de nos étudiants est jalonné par des périodes de stages et des temps d’apprentissages à l’IFMK. Pour faire le lien entre ces temps différents et donner du sens aux nombreux travaux dirigés, pratiques et cours magistraux, l’IFMK de Montpellier a créé et développé depuis 2015 un dispositif pédagogique « innovant » permettant aux étudiants de simuler des situations de soins sur la base de scénarios pédagogiques précis et encadrés. Nos étudiants pourront s’entrainer aux pratiques futures en toute sécurité et avec le regard bienveillant de leurs formateurs les aidant à développer leurs pratiques réflexives, leurs sens cliniques et développer leurs compétences de futurs soignants.

Le groupe d’entrainement à l’analyse des pratiques en rééducation (GEAPR) est un dispositif pédagogique composé de deux travaux dirigés (TD) de 2 heures : un premier TD Réflexif lors duquel les étudiants assistent et participent à une situation de soin simulée et débriefent en faisant le lien avec leur propre expérience, leurs visions différentes de la situation et les pistes d’améliorations qu’ils en dégagent. Un deuxième TD Intégratif fait suite à une période de recherche des étudiants par thématiques définies par le formateur et leur permet de faire le lien avec les savoirs appris en cours ou lors de stage.

Dans ce TD, l’enseignant et / ou d’autres formateurs-experts dans un domaine spécifique pourront éclairer le groupe par leur savoir-faire et ainsi réguler la co-construction des compétences des étudiants. 
En fonction de leurs niveaux, de leur parcours de formation et des objectifs que nous allons fixer aux étudiants, la mise en situation professionnelle, prend place dans le programme de formation que nous proposons.

Elle devient un élément incontournable grâce à la mise en place des environnements que nous proposons aux étudiants dans le cadre de la posture réflexive souhaitée par la réglementation de la réforme de nos études depuis septembre 2015. Mobilisant les savoirs, savoir être et savoir agir, l’étudiant se positionne en tant que futur professionnel, dans un lieu adapté à son exercice.
​​​​​
Ce dispositif innovateur est évalué par le laboratoire universitaire LIRDEF (Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation et Formation). Cette équipe évaluait l’impact du dispositif sur la formation des étudiants et des enseignants.

Formation Masso-Kinésithérapie Montpellier
Kinésithérapeute Montpellier
Kinésithérapeute Montpellier

Service Sanitaire

Le service sanitaire permet d'initier les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention primaire, il permet également la réalisation par les étudiants d'actions concrètes de prévention primaire auprès de publics identifiés comme prioritaires  et il favorise l'interprofessionnalité entre les étudiants en santé des différentes filières de formation.

Nos partenaires dans le cadre du service sanitaire :

L'IFMK de Montpellier est en partenariat avec L'IFSI de Sète, l'IFSI de Castelnau Le Lez (MHP) ainsi  qu'avec la fac d'odontologie au niveau de la 3° année.
Nous sommes en lien, avec 30 instituts partenaires dans lesquels nous réalisons les actions : Ecoles primaires, collège, lycée, instituts de formation supérieur, clinique, résidence sénior et associations.

Les indemnités kilométriques pour le service sanitaire :

Ces indemnités kilométriques sont classées selon le véhicule utilisé.
 

Patient Partenaire Formateur
Il s’agit d’un projet novateur, dont le but est de faire venir des patients formateurs et de les impliquer au cœur du dispositif de formation. Le patient évoque son expérience auprès des étudiants par des échanges et des ateliers, et se positionne comme formateur afin de pouvoir sensibiliser les étudiants à l’expérience des patients et de leur pathologie. Il s’agit aussi de changer le regard des étudiants sur les patients.

Formation à la recherche
Nous souhaitons faire évoluer notre formation sur le plan universitaire en apportant une dimension supplémentaire à la réalisation du mémoire de fin d'étude. L’initiation à la recherche va permettre aux étudiants de suivre un processus de recherche clinique à différents niveaux.
5 référents recherche ont la responsabilité du suivi de l’organisation des modalités de conception du mémoire. Le suivi de ce mémoire sera réalisé par un directeur de mémoire et par un référent recherche.

Pour demander plus de renseignements sur la formation en masso-kinésithérapie.